AdBlock : les sites d’information se rebellent

Si vous avez l’habitude de consulter des sites de grands médias français et que vous êtes utilisateur d’AdBlock, vous avez du remarquer une différence depuis peu.

adblock logo

En effet, à l’appel du GESTE, un groupement d’éditeurs de contenus en ligne, de nombreux sites d’information français se rangent en ordre de bataille contre AdBlock, le service qui propose de supprimer les publicités en ligne. Cette campagne devrait durer toute la semaine.

AdBlock au banc des accusés

AdBlock et les autres bloqueurs de publicités sont accusés d’amputer les recettes issues de la publicité pour ces sites et de les empêcher de fournir « une information gratuite et de qualité ». Ainsi, selon les sites, vous aurez droit à un simple bandeau vous demandant de désactiver AdBlock et pour d’autres, le contenu sera complètement bloqué. Ces désagréments restant relativement simples à contourner.

Selon plusieurs études, entre 20% et 30% des internautes auraient installé un logiciel bloqueur de publicité. Les sites d’information font donc de ce combat une question de survie et entendent responsabiliser leurs lecteurs pour qu’ils désactivent leurs logiciels.

Un problème qui reste complexe

Malgré tous leurs cris d’orfraie, la réalité est bien plus compliqué que ce que les médias veulent bien laisser transparaître.

Actuellement, leur campagne se base sur deux points :

  • Sans publicité, les sites d’information vont mourir (ce qui est faux)
  • AdBlock est peu transparent et profite de la situation (ce qui est partiellement vrai)

Malheureusement, ils oublient que les bloqueurs de publicité ont été créés en réaction à la publicité invasive que les annonceurs imposent depuis des années sur leurs sites. Sur certains de ces grands médias, on arrive à un point où la lecture devient vite désagréable sans bloqueur. Pop-up intrusive, vidéos en lancement immédiat, rafraîchissement automatique de la page sont autant de désagréments pour le lecteur.

Plutôt que de chercher à criminaliser les internautes, les sites devraient tout d’abord se regarder dans le miroir et songer à une approche de la publicité plus raisonnable afin d’instaurer un lien de confiance entre eux et leurs lecteurs.

Pour terminer sur une note plus légère, je vous conseille cette planche de Boulet qui traite avec beaucoup d’humour ce sujet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.