Amazon utilise des faux colis pour lutter contre le vol

Amazon aurait une méthode peu orthodoxe pour lutter contre le vol de ses colis. En effet, l’entreprise mettrait des faux colis dans ses camions.

faux colis schtroumpf farceur

Un système de surveillance créatif à base de faux colis

L’année dernière, Amazon a livré plus de 5 milliards de colis uniquement à ses clients Prime. En parallèle, selon une étude de l’entreprise Shorr, un tiers des sondés ont déjà été victimes de vol de colis.

Il est donc légitime pour une entreprise comme Amazon d’essayer de réduire l’impact de ces vols pour ses clients. Parmi les mesures que l’entreprise met en place, il en est une qui est assez originale : les faux colis.

Ainsi, Amazon met de manière aléatoire des faux colis dans ses camions pour tester l’intégrité de ses livreurs. Les paquets peuvent être vides ou lestés avec un objet aléatoire. Concrètement, quand le livreur scanne le colis, celui-ci renvoie un code d’erreur. A ce moment-là, le livreur doit prévenir son superviseur et retourner le colis à l’entrepôt. Cependant, certains livreurs peu scrupuleux gardent le colis pour eux.

Cette pratique permet donc à Amazon de les identifier et de limiter les vols. Bien évidemment, Amazon ne communique pas sur l’étendue de ce type de fraude et sur l’efficacité de cette méthode.

Celle-ci pourrait être mal perçue par les livreurs puisqu’elle considère par défaut que tous peuvent être potentiellement des voleurs. Cette révélation intervient dans un contexte tendu pour Amazon. En effet, il y a quelques jours, on apprenait que certains employés corrompus effaçaient des retours négatifs sur le marketplace. De plus, d’autres employés étaient payés pour inonder Twitter de commentaires positifs sur l’entreprise.

On ne devient pas valorisé à un billon de dollars par hasard.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.