Pokémon Go : un nouveau radar ?

On vous en parlait il y a presque un an déjà : Pokémon Go est bien sorti officiellement en France depuis plusieurs jours maintenant. Aujourd’hui, l’éditeur teste un nouveau radar de Pokémon proches.

Pokémon Go : nouveau radar pokémons proches

Notre article de 2015 vous annonçait déjà la sortie de Pokémon Go cette année. Cet événement a suscité de nombreux téléchargements et des records en terme d’utilisation d’une application en très peu de temps.

Pokémon Go : un succès mondial immédiat

Mais le revers de la médaille ce sont les bugs et les retours d’utilisateurs mécontents qui l’expriment à l’éditeur Niantic. Ce dernier vient de proposer une mise à jour de son application visant à corriger quelques bugs, notamment l’économiseur de batterie sur iOs. Une nouvelle fonction permet aussi de changer son pseudonyme et un nouveau radar apparaît pour certains utilisateurs…

Un nouveau radar en test

Ce nouveau radar de Pokémons proches apporte des indications supplémentaires utiles pendant votre chasse. Comme on peut le voir sur la capture d’écran ci-dessus, les pokéstops les plus proches apportent une précision à la localisation. Un certain nombre de chanceux ont pu expérimenter cette nouvelle fonctionnalité qui est encore en phase de test.

En dessous de cette nouvelle section, on retrouve les Pokémons proches mais sans indication plus précise. Le seul ajout concerne les herbes mais ce n’est qu’un aspect purement esthétique.

Pour l’instant, nous ne savons pas si ce principe sera conservé, ni à quelle date une version officielle sera distribuée. En attendant, il n’y a pas d’autres moyens que de se promener en essayant de trouver le Pokémon tant attendu ! Bonne chasse à tous les dresseurs.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 18 août 2016

    […] batteries USB et solaire de la marque française EPOW. En ces temps très durs pour les joueurs de Pokémon Go, nous vous présentons une solution à la faible autonomie de nos […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.