Samsung accusé de triche sur les consommations

On vient d’apprendre que Samsung serait soupçonné d’avoir falsifié les résultats des tests de consommations électriques de ses téléviseurs en laboratoire. Après les révélations des valeurs des filtres anti-pollution de Volkswagen, une nouvelle affaire de tricherie serait-elle en train d’émerger ?

Télévision Samsung

Lors de la sortie d’un nouveau modèle, Samsung doit préciser la consommation de chaque téléviseur sur sa fiche technique. Or, la Commission Européenne se penche actuellement sur une possibilité de tricherie du constructeur coréen qui aurait truqué certains de ses tests en laboratoire.

La technologie Motion Lighting de Samsung en cause

D’après les premiers tests réalisés, les TV consommeraient plus que prévu lors d’une utilisation quotidienne normale. Selon un rapport de l’observatoire ComplianTV, la technologie Motion Lighting, introduite en 2011, serait en cause.

Sa fonction théorique est de faire baisser la consommation électrique en abaissant la luminosité de l’image. Or, dans la pratique et lors d’un usage normal, l’impact sur la consommation électrique n’est pas celui relevé en environnement de test. Bien entendu, Samsung affiche les valeurs relevées lors de ses expérimentations et pas celles d’un usage classique.

Des téléviseurs capables de déjouer les tests ?

De plus, les téléviseurs pourraient avoir la possibilité de reconnaître une situation de test et d’ainsi modifier leur consommation. Un des rapports de ComplianTV précise :

Les laboratoires ont observé des comportements différents au niveau des téléviseurs pendant les mesures, ce qui a soulevé la possibilité d’une détection par les TV de la procédure de test et d’une adaptation de leur consommation d’énergie en conséquence.

Samsung a réagi très rapidement en dissociant cette affaire de l’affaire de Volkswagen et en lançant qu’aucune « comparaison possible » ne pouvait être évoquée. Cette technologie ne serait pas activée seulement pour les tests mais reste une fonctionnalité classique des téléviseurs.

Cette nouvelle affaire soulève en tout cas bien des questions sur les stratégies des grands groupes industriels.

Peuvent-ils se permettre d’enfreindre sciemment les lois en mettant en place des mécanismes pour dissimuler leurs forfaits impunément ? Et surtout, nos gouvernements sont-ils assez puissants pour les arrêter ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.