La fin des textes clignotants sur le Web ?

Information essentielle s’il en est, Mozilla s’apprête à signer l’arrêt de mort des textes clignotants sur le Web.

Tag Blink

Tous les développeurs Web connaissent la fameuse balise HTML <blink> qui permet de faire clignoter un texte. Bien que tombée en désuétude depuis plusieurs années, cette aberration visuelle (tant au niveau du rendu de la page que de l’accessibilité) était toujours supportée par le moteur de rendu de Firefox : Gecko. Les moteurs d’Internet Explorer (Trident), de Chrome et Opéra (WebKit puis Blink) n’intégraient pas cette fonctionnalité. Ce sera donc également le cas de Firefox dans sa version 23 si cette décision est approuvée.

La légende derrière la création de cette balise est plutôt amusante puisqu’elle remonte aux premiers temps de Netscape. Lou Montulli, un des créateurs du navigateur en mode texte Lynx, est à l’origine de la création de la balise. Pendant une soirée arrosée avec ses collègues développeurs de Netscape, il soulignât que le seul effet de style que Lynx pouvait supporter était du texte clignotant. Une chose en entraînant une autre, quelques heures plus tard, ce qui était à la base une blague était implémenté dans le code de Netscape par un de ses collègues. Bien que n’étant pas documenté, cet « easter-egg » s’est répandu comme une trainée de poudre pour devenir une des balises HTML les plus détestées du Web.

Que les nostalgiques se rassurent, avec le JavaScript et les gifs, il y aura toujours la possibilité de faire clignoter les pages Web dans le plus pur style Las Vegas.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.