Outils collaboratifs gratuits : Slack vs Microsoft Teams

Microsoft lance une version gratuite de Microsoft Teams, son outil collaboratif, afin de concurrencer Slack. Retrouvez un comparatif « Slack vs Microsoft Teams » entre les deux solutions sur Geekinfos.

Slack vs Microsoft Teams

Microsoft lance une mouture gratuite de Microsoft Teams, son outil collaboratif intégré à Office 365. Disponible dans 40 langues, cette version doit attirer à elle les petites comme les moyennes entreprises. Début 2016, Techcrunch révélait que Microsoft avait envisagé d’acquérir Slack. Le géant américain décide aujourd’hui de lancer l’offensive en rendant gratuit une partie de son service.

Historique

Microsoft lance Teams au niveau mondial en mars 2017. Après une année d’exploitation, la firme de Redmond revendiquait alors 200 000 entreprises utilisant activement son outil collaboratif. Jusqu’à présent, un abonnement à Office 365 était nécessaire pour y accéder. Mais cela change aujourd’hui.

Créé par Stewart Butterfield en août 2013 et officiellement lancé en février 2014, Slack devient rapidement une référence. En octobre 2014, la startup est valorisée à plus d’un milliard de dollars. Deux ans et demi plus tard, Slack revendiquait 5 millions d’utilisateurs.

Classement 2017 des outils collaboratifs

Sur un graphique de SpiceWorks de l’année dernière, on retrouve Skype largement en tête des outils collaboratifs utilisés. Notamment pour les entreprises de plus de 500 salariés. Google Hangout arrivait deuxième devant Slack et Teams.

Slack vs Microsoft Teams

En version gratuite, les solutions concurrentes se ressemblent, mais diffèrent sur des points plus ou moins importants suivant vos besoins.

Teams en version gratuite est limité à 300 personnes de communiquer. La recherche par messages, la traduction en ligne et le chat audio/vidéo sont bien sûr présents. Tout comme la possibilité de travailler avec d’autres applications. On retrouve une limite à 10 gigaoctets de stockage et 2 gigaoctets de stockage supplémentaire par collaborateur.

Enfin, l’un des principaux atouts de Microsoft Teams est l’intégration native avec les applications Office Online (tels que Word, Excel, PowerPoint et OneNote) et les intégrations d’applications tierces illimitées (au nombre de 150).

La mouture gratuite de Slack se limite à 10 000 messages consultables. Les utilisateurs disposent seulement de 10 intégrations d’applications, 5 Go de stockage de fichiers et pas de comptes invités. Les conversations vidéo sur Slack en version gratuite autorisent seulement 2 personnes. La version gratuite de Microsoft Teams est donc beaucoup moins restrictive que l’équivalent gratuit de Slack pour le moment. On attend une riposte de la startup.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.