Google devra-t-il abandonner Android ?

Cette histoire pourrait avoir des conséquences désastreuses sur le futur de Google dans la téléphonie.

Android

A la suite de la faillite de Nortel, constructeur informatique Canadien, en juin 2009, les géants du domaine se sont précipités pour participer à la vente aux enchères de nombreux brevets. Google faisait office de gagnant avec une annonce à 900 millions de dollars. Mais c’était sans compter sur l’alliance la plus inattendue : Apple venant aider Microsoft, RIM, Sony et Ericsson. 3 jours d’enchères pour arriver à la somme totale de 4,5 milliards de dollars soit 5 fois l’enchère initiale.

Google souhaitait alors que cette vente soit invalidée pour cause de pratique anticoncurrentielle. Mais la justice en a décidé autrement. 6000 brevets se retrouvent donc aujourd’hui dans les mains de Microsoft et Apple. Google pourrait donc devoir taxer les fabricants de téléphones avec une license (à payer à ses concurrents !) pour son système mobile Android.

A suivre…

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 15 août 2011

    […] Apple-Microsoft-RIM-Sony-Ericsson car de nombreux brevets avait été aquis il y quelques semaines (voir l’article). Ces brevets permettais aux firmes concurrentes de permettre l’obligation du paiement […]

  2. 22 août 2011

    […] en parlions il y a peu de temps avec les brevets Nortel et la position délicate de Google mais il existe beaucoup de poursuites judiciaires pour des […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.