OVH fait machine arrière sur les proxys, les VPN, IRC et TOR

Vous devriez également aimer ...

2 réponses

  1. Fobec dit :

    Entre la course aux nombreux de serveurs et les poursuites judiciciaires, OVH s’est résolu à un nouvel équilibre. Il est clair que les services d’anonymisation ont encore du potentiel et une réelle source de croissance.
    A mon sens, un marquage plus clair du type de service hébergé est nécessaire, par exemple dans le Whois, entre les sites internet et les autres services d’hébergement.

  2. Rodolphe dit :

    Interdire, prendre des sanctions, ou ne rien faire, c’est vrai que la situation est assez délicate. La décision d’OVH semble la plus logique, reste à voir si les déclarations seront suivies d’effets, mais je pense qu’ils n’hésiteront pas à suspendre les serveurs douteux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *