Suivre le pape sur Twitter, c’est désormais possible !

Le 265ème pape est aussi le premier a utiliser Twitter ! Une révolution pontificale survenue cette semaine qui montre que même le Saint-Siège peut se moderniser.

compte twitter benoit XVI

Un nouveau twitto vient donc de faire son entrée sur le réseau social depuis la semaine dernière : @Pontifex (@Pontifex_fr pour les francophones), il s’agit de Benoît XVI, le pape de l’Eglise catholique. Sa présence sur ce média lui permet de remplir deux objectifs principaux.

Tout d’abord, il permet au souverain pontife de distiller des perles de sagesse en 140 caractères. La question que l’on pourrait se poser est la suivante : n’est-ce pas trop peu pour faire passer un message à plus d’un milliard de catholiques ? Le porte-parole du pape retorque qu' »une phrase de 140 caractères est plus longue que bien des versets de l’Évangile ». Cela va donc contribuer à rapprocher les croyants de leur souverain par l’intermédiaire d’Internet.

La deuxième raison réside dans la nature même de Twitter. Les followers de Benoît XVI pourront lui poser des questions via ce compte. A l’heure actuelle, les retours sont plutôt mitigés puisque le Vatican fait état de tweets « pour la plupart peu pertinents, ironiques et parfois offensants ». On peut espérer que les choses évolueront et que le pape pourra répondre à des vraies questions de foi mais rien n’est moins sûr.

Au final, cette avancée montre la volonté de l’Eglise catholique de se rapprocher de ses fidèles et de leurs préoccupations ce qui n’avait, pour certains, pas semblé le cas ces dernières années.

Et puisque Twitter, c’est aussi la guerre du nombre de followers, voici les décomptes de quelques comptes choisis ce 13 décembre 2012 à 9h30.

  • Benoît XVI (@Pontifex) : 1 027 064
  • Dalaï-Lama (@DalaiLama) : 5 716 732
  • François Hollande (@fhollande) : 501 233
  • Barack Obama (@BarackObama) : 24 445 551
  • Lady Gaga (@ladygaga) : 32 069 296
  • Kim Dotcom (@KimDotcom) : 165 393
  • Geekinfos (@geekinfos) : 21

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.